Semaine du 25 au 31 Juillet 2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

The New Yorker: A la rencontre de Leslie Jones

C’est l’une des actrices principales du dernier Ghosbusters Answer the Call de Paul Feig sorti cet été et sans doute déjà croisé dans Saturday Night Live, l’émission satirique de NBC, qui l’a engagée en 2014, à l’âge de 46ans, comme auteure puis comédienne, pour renforcer la présence d’afro-américains dans le show.
La récompense d’années de travail et de galère dans un milieu majoritairement masculin et blanc où « les femmes afro-américaines ont le plus difficultés » lui a confié un jour Chris Rock, rencontré au hasard d’une de ses représentations à la fin des annés 80. Les deux comédiens sont depuis devenus amis.

Aujourd’hui elle cartonne, et le New Yorker lui rend hommage cette semaine dans un long portrait de Andrew Marantz A lire ICI

Ce mois-ci, Leslie Jones, très active et appréciée sur Twitter, a été la victime d’une avalanche de messages racistes et misogynes  en référence à son rôle dans Ghosbusters et son casting 100% féminin, qui l’ont obligé à suspendre son compte pendant quelques jours.
Jack Dorsey, le P.-D.G et fondateur de Twitter a pris l’affaire au sérieux et annoncé la mise en place des mesures de contrôles plus actives – en excluant notamment l’un de ses utilisateurs les plus zélés, Milo Yiannopoulos.

Leslie Jones est retourné sur Twitter et pour notre plus grand plaisir, nous diffusons quelques uns de ses meilleurs passages sur NBC

Leslie Jones et Peter Dinklage (Game of Thrones) rejouent l’émission américaine de Discovery Channel « Naked and Afraid »


Leslie Jones et Seth Meyers regardent « Battle of Bastards », avant dernier épisode de la sixième saison de la série Game of Thrones