15.01.18

 

 

1. Les Quotidiens

A. Martin Luther King Jr Day

Belle une du quotidien de l’Alabama, The Montgomery Advertiser, qui célèbre le Martin Luther King Jr Day, un jour férié ce lundi dans les établissements publics, administrations du pays et certaines entreprises.

 

 

B. OOPS!

C’est la une, dimanche, du premier quotidien de Hawaï, The Star Advertiser, après qu’un employé de l’agence locale de gestion des urgences ait sélectionné « la mauvaise option du menu » et annoncé au million d’habitants de l’île qu’un missile allait les frapper.

 

 

C. Les playoffs

  • Minnesota Vilkings: 29 – New Orleans Saints: 24 

« Ca a bien lieu » fanfare ce matin, Pionner Press, le quotidien des Twin Cities (Minnéapolis et Saint Paul) sur la victoire incroyable des Vikings du Minnesota sur les Saints de la Nouvelle Orleans (« F**ck. F**ck. F**ck. » du Times-Picayune de Louisiane) lors du second tour des playoffs, la phase finale du championnat de football américain, et à la dernière seconde de la rencontre et à domicile s’il vous plait!
La vidéo est ici

 

  • Jacksonville Jaguar: 45 – Pittsburgh Steelers: 42

Dimanche prochain, Les Vikings rencontreront les Philadelphia Eagles pour le titre de champion de la Conference Nationale (NFC) et les Patriots de New England (Boston) rencontreront les Jaguars de Jacksonville, qui ont eu aussi gagné à la dernière minute contre les favoris, les Steelers de Pittsburgh) pour le titre de la Conférence Américaine (AFC).

Les vainqueurs joueront le 52ème Super Bowl le dimanche 4 février à Minneapolis dans le Minnesota. On espère que les Vikings y participeront mais les favoris restent les Patriots de Tom Brady.

 

 

2. »Non je ne suis pas raciste »

 

Non, non je suis pas raciste. Je suis la personne la moins raciste que vous ayez jamais interviewé, je vous assure.

 

C’est la réponse de Trump à un journaliste qui lui posait la question que tout le monde se pose après les propos outranciers de la semaine dernière. The Hill

Pour essayer de minimiser l’incident, deux sénateurs républicains, David Perdue de Géorgie et Tom Cotton d’Arkansas, présents lors du fameux meeting, affirment désormais que le président n’aurait jamais prononcé « shitholes countries » (« pays de merde »), eput-être « shithouse » et que leur collègue démocrate, Dick Durbin, avait menti. CNN

Les autres parlementaires (républicains) et membres de l’administration également présent dans le bureau ovale jeudi après midi ont aujourd’hui tous du mal à se rappeler de la discussion.

Imaginez le degré d’intégrité de certains élus qui aujourd’hui préfèrent mentir et discréditer leur adversaire plutôt que de reconnaître que les faits, les propos outranciers de Donald Trump. Le problème de ce pays aujourd’hui, ce n’est pas seulement le président mais ceux qui le laissent faire, le défendent: la majorité du Parti Républicain. The Daily Beast

* Donald Trump a passé aujourd’hui son 95ème jour, depuis son arrivée à la Maison Blanche, dans l’un des clubs de golfs qui porte son nom.

* Pour un recap des membres de la famille Trump, un an après, cet article intéressant de CNN

 

 

3. Les Mormons aiment Trump

 

C’est un sondage de Gallup publié la semaine dernière sur le taux de satisfaction de Trump auprès d’un millier d’Américains et selon l’appartenance religieuse: Une bonne majorité de Mormons approuvent la première année du président contrairement aux juifs, aux athées et aux musulmans.
Mitt Romney, potentiel candidat au poste de sénateur de l’Utah cette année, qui pourrait se présenter aux élections présidentielles de 2020 et l’un des derniers à critiquer Donald Trump au sein de son parti, est l’une des plus figures les influentes de la communauté mormone.

 

 

4. L’humiliation de Aziz Ansari

 

Ci-dessus la capture d’écran du site Babe, qui a publié ce week-end le récit d’une photographe new yorkaise qui raconte sa [très mauvaise] date avec l’acteur Aziz Ansari, le récit de « la pire nuit de [sa] vie ».

Et la victime nous raconte dans les détails comment Aziz Ansari a essayé de coucher avec elle, ses refus, son insistance, ses refus répétés, les textos du lendemain, bref une expérience malheureuse mais comme il en arrive à des millions d’hommes et de femmes chaque jour.

Sauf qu’aujourd’hui, il n’y a aucun problème à dévoiler les détails scabreux d’une « one night stand » raté entre deux personnes consentantes sous prétexte qu’elle dénonce la domination sexuelle de l’homme et libère la parole des victimes; une dérive « revenge porn » qui dessert l’ensemble du mouvement #MeToo comme le constatent Caitlin Flanagan dans The Atlantic ou encore de Bari Weiss dans le New York Times:

L’exposé sur Aziz Ansari publié ce week-end par le site féministe Babe est la pire chose qui soit arrivé au mouvement #MeToo depuis ses débuts en octobre dernier. Il transforme que ce qui devrait être un mouvement d’émancipation des femmes à un emblème du désarroi féminin.

Le site Deadline [essaye] expliquer que ce témoignage reflète une évolution du mouvement #MeToo, qui a commencé par dénoncer les problèmes de harcèlement sexuel au travail, se tournerait désormais vers le problème du consentement dans les relations « en dehors du travail ».

Lily Lines, le site féministe du Washington Post a relayé l’information sans aucun commentaire comme sans doute la plupart des sites internet qui ciblent les Millenials et ont compris qu’il valait mieux ne pas fâcher la nouvelle génération.

* « The Humiliation of Aziz Ansari » – The Atlantic

 

 

 

5. MeToo au masculin

Le New York Times, qui a révélé début octobre le scandale Weinstein et contribué à l’émergence mondiale d’une campagne de dénonciation des agressions et harcèlement sexuels sur le lieu de travail, a publié dimanche, les témoignages de plusieurs mannequins hommes contre le photographe des stars et de la famille royale d’Angleterre, Mario Testino, et son confrère aussi réputé, Bruce Weber.

Face à ces comportements déplacés, le choix de ces hommes était simple: se laisser faire et remporter des campagnes de pub lucratives ou refuser les approches et risquer de compromettre, voire de ruiner sa carrière. La plupart refusent toujours de parler publiquement.

Les agents des deux photographes démentent les accusations.

* « Male Models say Mario Testino and Bruce Weber sexually exploited them » – The New York Times

 

 

 

6. Chelsea Manning

J’en viens à me demander si la décision de Chelsea Manning de se présenter aux élections sénatoriales du Maryland n’est qu’une provocation pour enrager les Conservateurs: En 2010, l’analyste militaire, Bradley Manning, a transmis à Wikileaks des centaines de milliers de documents classifiés de l’armée américaine sur les guerres d’Afghanistan et d’Irak avant d’être condamné pour espionnage à 35 ans de prison puis d’être pardonnée par Obama.
En prison, il a a subi un changement de sexe, fait plusieurs tentatives de suicide, a été placée à l’isolement, et en est sortie après sept ans, en mai 2017.

La semaine dernière, elle s’est inscrite contre le sénateur démocrate du Maryland, Ben Cardin, qui joue sa réélection en novembre prochain. Ce dernier n’a pas réagit à la nouvelle.
Les primaires républicains et démocrates auront lieu le 26 juin prochain.

Les médias conservateurs se régalent de l’amateurisme assumé de la « traitresse » Chelsea Manning dans son premier spot de campagne « désastreux », diffusé ce week-end – disponible dans la newsletter d’hier.
Ils ont aussi du mal à se remettre du commentaire de Manning posté sur Twitter lors du « Law Enforcement Appreciation Day », la semaine dernière, censé célébrer le travail des forces de l’ordre: « Fuck The Police ».

La chaîne câblée Showtime a prévu la diffusion d’un documentaire sur la vie de Chelsea Manning depuis sa sortie de prison, intitulée « XY Chelsea » et réalisé par Tim Travers Hawkins.  Deadline

 

 

7. Must Reads

  • Super portrait de Tonya Harding, ancienne patineuse artistique, dont le mari avait fomenté une attaque contre sa rivale, Nancy Kerrigan, peu avant les jeux olympiques de Lillehammer en 1994.
    Après la sortie du biopic « I, TONYA​ » avec Margot Robbie, on lui offre enfin la possibilité de donner sa version des faits, et de sa vie, complexes.* « Tonya Harding would like her apology now » –The New York Times 

 

  • L’obsession des suprémacistes blancs de l’alt-right pour les Asiatiques s’explique par la rencontre de deux mythes populaires sur la race:D’abord, l’idée d’une « minorité modèle » qui veut que les Américains d’origine asiatique sont des travailleurs, ont de l’ambition et sont assez bien élevés pour s’assimiler.
    Si les Asiatiques sont la minorité modèle – c’est-à-dire la seule façon de se faire accepter aux Etats-Unis pour les non-blancs – alors les suprémacites blancs pourront commencer à les accepter.

    * « The Alt-right Asian Fetish » – The New York Times

 

 

8. On vit une époque formidable

  • Quatre parlementaires démocrates, Waters (Californie), Rep. John Lewis (Géorgie), Rep. Frederica Wilson (Floride) and Rep. Earl Blumenauer (Oregon) vont boycotter le discours de l’Union du président qui aura lieu au Congrès américain le 30 janvier prochain. Fox NewsToutes les femmes démocrates qui y assisteront ont décidé de porter du noir à l’initiative de la Représentante californienne, Jackie Speier.
  • Un jeune floridien de 20 ans, originaire de Tallahasse a remporté ce week-end la cagnotte de 451 millions de dollars. Il est allé réclamer son dû entouré de son père et d’un avocat.
  • « Le succès mondial mondial de « Fire and Fury » prouve que Trump est humilié sur la scène internationale et pourrait bien annoncer sa chute ».Ce sont les commentaires enjoués du journal nord-coréen concernant le dernier livre de Michael Wolff sur la première année du président américain. ABC News

 

 

9. Couverture du Jour

« In the Hole » by Anthony Russo dans le New Yorker