16.11.17

 

1. A la une des Quotidiens

 

« Flaw enforcement »

La police de Chicago, critiquée par Donald Trump pour son incapacité à lutter contre la violence et qui y a envoyé les fédéraux cet été – est une nouvelle fois au centre des toutes les attentions pour toutes les mauvaises raisons: José Maysonet, 49 ans, dont 27 passés dans la prison de Cook County pour un double meurtre qu’il a toujours nié, a été relâché mercredi, après que les cinq policiers, aujourd’hui à la retraite, responsables de son arrestation et de sa condamnation aient refusé de répondre aux questions du juge qui au détenu un nouveau procès.

Maysonet affirme avoir été forcé d’avouer les crimes pour lesquels il a été condamné à la peine maximale.

La veille, un autre détenu de 66 ans, dont 29 ans passés derrière les barreaux de la même prison, a été libéré par un le juge devant le manque de preuve évidentes de sa culpabilité. – Chicago Tribune

 

 

Moore and Moore

Des nouvelles accusations ont été lancées contre le candidat républicain au poste de sénateur de l’Alabama qui refuse de démissionner de la course malgré la pression du parti. Washington Post

Il a toujours des chances de gagner grâce notamment au soutien de Steve Bannon et de Breitbart qui croient aux démentis de l’intéressé. Une position une fois de plus en opposition avec l’establishment du GOP qui devrait renforcer les rivalités entre les deux clans – Axios

Sean Hannity a décidé de ne pas se mouiller et demande aux électeurs de choisir.

 

 

Au tour d’Al Franken

Le sénateur démocrate est accusé ce matin par Leeann Tweeden, une journaliste de la chaîne KABC, de l’avoir embrassé sans son consentement lorsqu’il était comédien en 2006 lors d’une répétition pour un sketch, où ils étaient censés s’embrasser. Une photo du comédien faisant semblant d’attraper ses seins fait la une du Drudge Report ce matin.

La « victime » se « violée, embarrassée, rabaissée et humiliée » mais « elle n’a plus peur de parler. » Al Franken s’est excusé aujourd’hui.

Pour New York magazine, la carrière de Al Franken est terminée: Sa collègue sénatrice du Minnesota a demandé la mise en place d’une enquête, et les appels à sa démission devraient suivre. S’il devait laisser partir, il serait remplacé par le gouverneur actuel de l’Etat, le démocrate Mark Dayton, jusqu’aux élections de novembre 2018.

Le président, qui s’est lui-même vanté d’attraper les femmes par l’entrejambe, qui est resté silencieux sur les accusations qui accablent Roy Moore, ne s’est pas gêné ce soir pour attaquer Al Franken.

 

 

2. Trumplandia

« In ordre mondial différent »

David Ignatius résume ce matin « le concert de louanges » qu’a été la tournée de Donald Trump en Asie en ces termes

Alors que le président Trump conclut son séjour en Asie, il pourrait résumer ses douze jours de la même manière que Jules Cesar, à la différence près, Veni, vidi, blandivi: Je suis venu, j’ai vu, je me suis tu.
La tournée de Trump ressemblait davantage à un pèlerinage qu’à une démonstration de force. Le président a rarement expliqué les détails de la politique américaine. Au contraire, il a demandé de l’aide des autres leaders, loué leurs vertus et soutenu leur vision du monde

Il s’agit d’un séjour triomphal et historique mais pas de la façon dont Trump l’envisage: ce sont les prémices de l’acceptation par les Etats-Unis de la puissance chinoise dans le Pacifique, leur désir de détente avec la Russie, et peu de gains pour l’Amérique en matière de sécurité.

 

The Water bottle Gate

Le roi de la moquerie s’est fait prendre à son propre jeu hier en conférence de presse sur son séjour en Asie lorsqu’il a cherché une bouteille,  la bouche visiblement asséchée. Il s’était moqué pendant la campagne présidentielle de son adversaire Marco Rubio qui avait fait la même chose quelques années auparavant.

C’est tellement mesquin et risible que je poste la vidéo

 

 

3. L’actu des médias

 

Dirty Vice

On sait depuis longtemps que Vice utilise sa coolitude et quelques bons reportages de terrain pour appâter ses jeunes stagiaires et les rémunérer des clopinettes.
Aujourd’hui on apprend dans le Daily Beast, qui s’est entretenu avec des douzaines d’anciennes et actuelles employées, que ces jeunes journalistes travaillent en plus dans un environnement « dangereux et glauque »: « Elles ont parlé de harcèlement et de l’indifférence de la rédaction. »

Vice affirme enquêter sur les accusations.

Une clause de confidentialité doit être signée par tous les nouveaux venus ainsi qu’un « Accord sur un lieu de travail non traditionnel », un document interne qui oblige les nouvelles recrues si elles veulent être engagées à « ne pas être offensées par tout ce qui passe là bas ».

 

 

Time magazine, bientôt conservateur?

Les frères Koch, les deux milliardaires conservateurs et généreux donateurs du Parti Républicain, sont prêts à investir 500 millions de dollars dans Meredith Corp., propriétaire de Family Circle, Better Homes and Gardens,  pour l’aider à acheter Time Inc, qui publie les fameux Time magazine, People, Fortune, Sports Illustrated, …

C’est la troisième tentative de Meredith Corp. et peut être la bonne étant donné les ressources financières quasi-inépuisables des frères Koch – dont la fortune familiale est estimée à 80 milliards de dollars.
On ne sait pas trop l’influence qu’exerceraient les nouveaux partenaires si la transaction réussit. – New York Times

 

 

La guéguerre entre Buzzfeed et CNN a du bon

La compétition entre la chaîne d’info 24/7 qui investit massivement dans le numérique et le site de vidéos virales reconverti en enquêtes sérieuses, notamment auprès des jeunes, bat son plein et c’est tout bénef pour le journalisme, nous explique le Columbia Journalism Review:

Cette rivalité survient à un moment où l’industrie est attaquée par le président, les insurgés de droite veulent réduire toute l’institution en miettes et une large partie du public ne fait pas confiance aux médias. En réponse à ces attaques, la profession fait bloc et on assiste à une période de bonhomie professionnelle au cours de laquelle des journalistes de rédactions rivales célèbrent le travail de leurs concurrents.

 

 

 

4. Must Reads

 

#MeToo au Congrès Américain

Des accusations de harcèlement et agressions sexuelles ont été lancées cette semaine contre des parlementaires toujours en exercice à Washington, mais dont les identités n’ont pas été dévoilées.

« Non seulement le harcèlement est rampant mais les membres du Congrès n’ont aucune idée de l’ampleur du phénomène » rapporte CNN: 15 millions de dollars de dommages et intérêts ont été payés par l’Office of Compliance pour les 260 plaintes déposées entre 1997 et 2016, pour harcèlement et d’autres formes de discrimination

 

Le parcours d’une arme à feu

C’est l’histoire d’un Glock 17, l’une des armes à feu les plus populaires aux Etats-Unis, vendue le 4 août 2014 pour 325 dollars dans un mall de Virginie à un homme qui a juré par écrit sur un registre fédéral qu’il serait le seul à s’en servir. C’est faux.

En l’espace de trois mois, l’arme, cachée et à la portée de plusieurs individus, aura servi dans une fusillade qui a fait six blessés, a touché deux policiers en civil, et a été utilisée dans une douzaine d’actes criminels avant que la police ne mette la main sur l’arme.

« Suivre sa trajectoire c’est comprendre les dégâts et la souffrance qu’un seul révolver peut cause »

* « One illegal gun. 12 weeks. A dozen of criminal Acts. The rapid cycle of violence. » The Washington Post 

 

 

 

5. On vit une époque formidable

 

  • Oh boys … 
    L’administration Trump a annoncé hier qu’elle revenait sur l’interdiction d’importer des trophées d’éléphant, mise en place sous Obama parce que:
    1. L’administration Trump détruit tout ce qu’a fait Obama.
    2. Qui en 2017 s’amuse à se photographier avec un léopard mort ou une queue d’éléphant … on se demande …

 

  • Les cartes pour Trump
    Le site pro-Trump, World Net Daily, adepte des théories du complot et autres fake news offre à ses lecteurs la possibilité d’envoyer numériquement des cartes de remerciements au président un an après sa victoire. Je suis sûre qu’il appréciera celle qui reprend la couverture de l’ouvrage de Hillary Clinton, « What Happened »  – Cover/Line

 

 

6. La Couverture du Jour

« Ce n’était l’acte de Dieu, mais bien celui de l’homme »

Avec Time magazine, le New York Times magazine et New York magazine, Bloomberg Businessweek publie des couvertures chocs et engagées à l’instar de celle de cette semaine consacrée à la décision de l’Army Corps of Engineers d’inonder l’un des quartiers les plus riches de Houston pour sauver le reste de la ville, pendant l’ouragan Harvey.
Les plaintes lancées par des dizaines de résidents des quartiers ravagés pourraient aujourd’hui changer la façon dont le gouvernement gère les situations de catastrophes naturelles.

A la Nouvelle Orléans, les communautés économiquement défavorisées, certaines d’entre elles historiquement noires, ont été les plus touchées avec des centaines voire des milliers de morts. Certaines victimes de l’Ouest de Houston sont blanches, aisées, des cadres dynamiques républicains … Dans leurs débris, on trouve des refroidisseurs à vin, des livres d’art sur Renoir et commodes chinoises importées.

* « The US Flooded One of the Houston’s Richest Neighborhood to Save Everyone Else » – Businessweek

 

Laisser un commentaire