« Cocks no Glocks » contre les armes à feu dans les campus américains

Rassemblement à l'université du Texas jeudi 25 Août 2016 contre les armes à feu. Instagram /
Rassemblement à l’université du Texas jeudi 25 Août 2016 contre les armes à feu. Instagram /

« Des bites, pas des flingues » pouvait-on lire et entendre et partager (#cocksnoglocks) hier, premier jour de rentrée sur le campus de l’université du Texas, où plusieurs dizaines de milliers d’étudiants étaient rassemblés hier pour protester contre une loi votée par l’état l’année dernière qui autorise tout individu de plus de 21 ans à porter une arme dans l’enceinte universitaire, qu’elle soit ou non visible.

Intitulée « The Campus Carry Law », la loi appliquée dans toutes les universités du Texas permet donc à tout détenteur d’une license port d’arme cachée de se munir son arme en classe, en amphi ou dans un stade, ne ferait selon ses détracteurs qu’augmenter les risques de violence.
Rappelons que les établissements scolaires et universitaires ont été les ciblés privilégiées des « mass shooting » ces vingt dernières années: De Columbine – Colorado (1999 – 12 morts) à Virginia Tech – Virginie (2007 – 32 morts) en passant par Sandy Hook -Connecticut ( 2012 – 26 morts) et UC Santa Barbara (2014 – 6 morts).

Un collectif, a l’origine de la protestation, a imaginé un slogan assez fort pour pouvoir être entendu et a plutôt réussi son coup en choisissant « Cocks no Glocks: Campus (Dildo) carry », en français « Des bites pas des flingues: le port (du godemiché) sur le campus ».
Sur leur page Facebook, ils ont imaginé un Texas où les « cocks » remplaceraient les « glocks » mais critiquent surtout la position de l’Université à qui il appartient en dernier recours de permettre le port d’armes à feu, et qui serait donc responsable de cette nouvelle règlementation dans leur enceinte:

« L’état du Texas a décidé qu’il n’était pas du tout insensé de permettre des armes mortelles dans les classes, en revanche il impose des règles strictes sur l’expression sexuelle libre afin de protéger votre innocence. Vous êtes susceptibles d’un avertissement pour amener un godemiché en classe avant d’être inquiété pour y apporter une arme à feu.
A dieu ne plaise le pénis.

A partir du premier jour de classe le 24 Avril et tout au long de la journée, nous attacherons des immenses godemichés à nos sacs à dos en protestation.
Tout le monde peut participer en solidarité: les anciens, les étudiants d’autres universités, les non-Texans. Bienvenue à tous les dildos!
« Vous apportez un flingue en classe? Et bah moi j’apporte mon énorme godemiché »

New event art donated by Aubrey Langford. "A Well Armed Populace is the Best Defense Against Fear" / Facebook
New event art donated by Aubrey Langford.
« A Well Armed Populace is the Best Defense Against Fear » / Facebook

La manifestation a fait parler d’elle au Texas et dans le reste du pays, avec une couverture plutôt bienveillante des médias, et aurait réussi à réunir presque 4 000 godemichés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *