Jeudi 9 février: Warren tendance, Ivanka boycottée, Trump contre le système judiciaire, « Confide » tes messages, Et WSJ vs NYTimes

  1. Elizabeth Warren mène la danse
    En interdisant la sénatrice du Massachusetts de s’exprimer contre la nomination de Jeff Sessions à la tête du Département de Justice, la majorité républicaine a offert a Elizabeth Warren une exposition médiatique sans précédent sur les réseaux sociaux et dans les médias.
    « Si Donald Trump devait choisir une rivale pour 2020, il choisirait Elizabeth Warren » a affirmé Joe Scarborough, du Morning Joe hier matin. L’incident pourrait donc être un moyen d’élever Warren comme chef de l’opposition démocrate – pour laquelle Trump n’a jamais caché son mépris.
    Après avoir été réduite au silence, Elizabeth Warren a quand même décidé de lire la lettre mardi soir, en dehors du Sénat, via Facebook Live; la vidéo a été visionnée dix de millions de fois en 24 heures.
    Le hashtag #ShePersisted, utilisé par Mitch McConnell, était la plus tendance hier sur Twitter.
  2. Jeff Sessions a été confirmé par le Sénat mais c’est clairement d’Elizabeth Warren dont on a parlé hier, à la télé, sur internet et les réseaux sociaux.
  3. Trump continue ses attaques contre le système judiciaire fédéral
    Il a publiquement mis en garde les trois juges fédéraux de San Francisco qui doivent décider cette semaine de la remise en place de la « Travel Ban » et continue de les discréditer aux yeux de ses électeurs. 

    Si ces juges veulent respecter les cours pour ce qu’elles sont, ils devraient faire ce qui doit être fait. C’est très triste (…) Je ne veux pas accuser les cours d’êtres partisanes, donc je ne les accuserai pas d’être partisanes. Mais les cours sont tellement politisées, ce serait mieux pour notre système judiciaire si elles interprétaient la loi et faisaient ce qui est bien.

  4. Gorsuch critique Trump
    Neil Gorsuch, nommé par Trump pour remplacer Anthony Scalia à la Cour Suprême des Etats-Unis, a qualifié les propos très critiques du président envers le « soi-disant » juge de Seattle, à l’origine de la suspension temporaire de la « Travel Ban », « démoralisants » et « décourageants ». L’ancien juge fédéral de la cour d’appel du Colorado a sans doute voulu les sénateurs et ses confrères sur l’indépendance de l’appareil judiciaire par rapport au pouvoir exécutif.
    Le processus de confirmation de Gorsuch devrait prendre deux mois.
  5. Conflits d’intérêts?
    Enième tweet déplacé du président mercredi cette fois-ci contre l’enseigne américaine Nordstrom, équivalent de Macy’s ou Bloomingdale, qui a décidé de ne plus représenter la marque d’Ivanka Trump à cause des « mauvaises ventes » de ces derniers mois – en s’engageant tout de même à écouler les invendus.
    Mme Trump-Kushner ne travaille plus dans sa compagnie mais y possède toujours des intérêts financiers.

    « Ma fille Ivanka a été traitée de manière tellement injuste par Nordstrom. C’est une personne formidable – qui me pousse à prendre les bonnes décisions! Terrible! ».Twitter

    Le porte parole de Nordstrom a publié un communiqué expliquant que leur décision avait été prise pour des raisons économiques, et annoncée à Ivanka début janvier.
    Le porte parole de la Maison Blanche Sean Spicer a justifié les accusations du président: C’est une « attaque directe contre la politique du président et sa fille » et il a « tous les droits de défendre sa famille ». Donald Trump a ensuite retweeté son accusation sur le compte Twitter officiel du Président des Etats-Unis d’Amérique.

    Twitter / POTUS

    Une violation éthique flagrante du plus important représentant de l’Etat qui expose les conflits d’intérêts entre sa position de président et le business de sa famille.
    Breitbart a consacré 1860 mots sur la question hier en expliquant que Nordstrom mentait à ses consommateurs et aurait pris la décision devant la pression     politique des groupes libéraux, dont « Grab Your Wallet », une association consacrée au boycott de tous les produits de la famille Trump.
    L’action de Nordstrom a gagné 4% à la bourse dans la journée.

  6. Melania Trump contre le Daily Mail
    La First Lady a porté plainte une nouvelle fois contre Mail Media, propriétaire du tabloid anglais, Daily Mail, qui avait affirmé pendant la campagne électorale, qu’elle avait travaillé comme escort dans sa jeunesse, avant de se rétracter. Déposée en septembre dernier dans le Maryland, la plainte a été rejetée par un juge et déposée à nouveau début février auprès de la Cour Suprême de l’Etat de New York.
    Elle demande 150 millions de dommages et intérêts.

    Une somme à la hauteur du préjudice dont pourrait souffrir la femme du président, a affirmé son avocat, qui aurait l’intention de profiter de sa position pour signer de juteux contrats avec des compagnies de  » vêtements, accessoires, cosmétiques, soins de la peau et du visage et parfums ».
  7. Le Snapchat des textos fait fureur à Washington
    A la suite du piratage des messageries du Comité National Démocrate et de John Podesta, et ses conséquences sur les élections, les Républicains sont devenus très prudents dans leurs échanges de SMS et emails. Une application pour téléphone leur rend la vie plus facile: « Confide ».
    Tous les messages envoyés par « Confide » sont cryptés et ne peuvent être lus que par l’expéditeur et son destinataire. Pour renforcer la sécurité des échanges, le message défile ligne par ligne (qui empêche les captures d’écran) et une fois lu, ne peut être sauvé (des serveurs de la compagnie et de votre téléphone portable), ni envoyé à un tiers
  8. New York Times: 1 / Wall Street Journal: 0
    Rien ne va plus au Wall Street Journal, dont les revenus publicitaires ont baissé de 20% cette année, accusé d’être trop conciliant envers le nouveau président, et qui a appris mardi le départ de la rédactrice en chef adjointe, Rebecca Blumenstein pour … le New York Times. « Un sérieux coup au moral » pour la compagnie car Mme Blumenstein était « sans doute l’une des plus respectées des journalistes de base » rapporte Reliable Sources ce matin, « les reporters la considéraient comme une alliée, surtout pour les femmes qui ne sont sous-représentées à la direction du Wall Street Journal »
  9. Couverture du Jour: Celle très partisane du New York Times Magazine: « Resist. The tensions within a new feminist movement » de Amanda Hess, dont on vous parlera dans le Kiosque de la semaine, dimanche!

    The New York Times magazine – Edition du 12 février 2017

Laisser un commentaire