Le Kiosque du mercredi 30 novembre 2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

TRUMPLANDIA

« USA Thank you Tour »

Donald Trump est un champion de la télé réalité qui vient de remporter le programme le plus prestigieux du pays, voire du monde, celui de président des Etats-Unis, et entame donc, comme le font généralement les vainqueurs et finalistes de ce genre d’émission, une tourné triomphale à travers le pays.
« USA Thank You Tour » s’arrêtera uniquement dans les battleground states qui décisifs pour sa victoire: L’Ohio, Arizona, Colorado, Floride, Georgie, Indiana, Iowa, Maine, Michigan, Minnesota, Nevada, New Hampshire, North Carolina, Pennsylvanie, Virginie où seront organisés d’immenses rallies.

Il suffit de s’inscrire en ligne pour y assister et les tickets sont gratuits.
Une tournée de quinze des trente états qu’il a remporté le 8 novembre dernier qui l’emmera sur les routes des Etats-Unis les deux premières semaines de décembre – c’est la première fois qu’un président organise un pareil « ego trip« .
Le quotidien conservateur Washington Times salut le « geste élégant » de Trump

 

Il s’engage – enfin – à laisser la gestion de ses compagnies à ses enfants

Devant les pressions grandissantes de son entourage, de l’opposition et des médias, Trump s’est engagé via Twitter ce matin à céder la gestion de l’ensemble de ses compagnies à ses enfants lors d’une conférence de presse officielle le 15 décembre prochain.
Il a quand même insisté sur le fait qu’aucune loi ne l’obligeait à le faire, mais « il [avait] l’impression que que c’était important, en tant que président, de ne pas avoir de conflits d’intérêts avec ses affaires ».

 

Trop c’est trop pour le New York Times

Mardi, pour la énième fois cette année, le comité de rédaction du New York Times a publié une tribune à la suite des deux tweets incendiaires postés par le futur président ces derniers jours: le premier, dimanche, dans lequel qui accusait des millions de votes illégaux de lui avoir fait perdre le vote populaire – et celui d’hier sur les menaces d’emprisonnement ou de perte de nationalité pour ceux qui brûleraient le drapeau américain.

Quand Donald Trump, la main posée sur la Bible le 20 janvier prochain, jure de préserver et défendre la Constitution des Etats-Unis, nous le peuple avons toutes les raisons de douter qu’il sache de quoi il parle (…)
Certains prendront à la légère les diatribes de Mr Trump sur les médias sociaux (…) Mais nous n’avons pas le luxe de se moquer de quelqu’un d’aussi puissant que Donald Trump (…)
Il tweet, il post, il incite. Il trolle. Il commande une plateforme mondiale et sera bientôt le Commandant en Chef des Etats-Unis: Ce n’est pas normal. Il rabaisse la présidence.

Le quotidien a également publié une liste de toutes les déclarations de Trump qui vont contre la Constitution du pays, le seul rempart aujourd’hui contre les menaces autoritaires du futur président.

Le journaliste Dan Rather a lui aussi eu son mot à dire la-dessus:

« Est que quelqu’un dans l’entourage de Donald Trump pourrait lui prendre son téléphone et lui dire qu’aujourd’hui il a un job plus important à faire?

 

Donald Trump sauve un millier de job dans l’Indiana – selon Trump

Comme on l’expliquait hier, les médias qui soutiennent Trump ne s’embarassent pas de ses dérives autoritaires sur Twitter, il préfèrent se concentrer sur le thème de « Make America Great Again ».
Ce qui est pratique, c’est qu’ils n’ont plus besoin de faire leur job puisque c’est le futur président qui le fait à leur place: ce matin, le New York Post rapporte donc le tweet de Donald Trump qui explique qu’il va annoncer jeudi qu’il a réussi à sauver mille emplois dans l’état d’Indiana, dans lequel Mike Pence est gouverneur, sans apporter plus de détails.

 

Comment se protéger et gagner les mid-terms de 2018?

Le site Mashable offre une liste d’applications et de sites internet pour s’organiser durant les quatre prochaines années:

  • Flippable pour que l’Amérique redevienne démocrate, « à tous les niveaux du gouvernement, fédéral et celui des états »
  • Wall-of-Us pour des actes de résistance concrets contre la future administration
  • Weekly Actions to resist Trump pour participer aux actions hebdomadaires contre Trump
  • Support.fm/Express pour ceux qui veulent donner de l’argent contre Trump
  • Boycott Trump pour ceux qui ne veulent pas donner d’argent à Trump
  • Together List pour ceux qui veulent se porter volontaires – lien indisponible à l’heure où nous écrivons
  • Countable, pour ceux qui veulent contrôler le travail de leurs élus.