Le Kiosque de la semaine: 03 au 09 octobre 2016


Le nouveau rendez-vous hebdomadaire sur l’actualité des magazines américains.
On a un peu modifié la formule qui vous propose désormais:

  • Les articles « A LIRE » de la semaine sélectionnés parmi les magazines présentés dans le diaporama, dont certains l’objet d’une étude plus complète.

  • LA SELECTION des reportages, analyses et commentaires qui nous intéressent des différents magazines

***

 

Les articles « A LIRE » de la semaine

  1. « Eight Years in Obama’s America » New York Magazine

    Un excellent récapitulatif chronologique des évènements politiques, économiques, culturels et internationaux qui ont marqué les années Obama, du 08 janvier 2009, date de son investiture au 30 septembre dernier avec les témoignages du président, d’activistes, de journalistes, politiques, citoyens, photographes, accompagnés d’une belle sélection de photos.

     

  2. Baltimore vs. Marilyn Mosby – New York Times magazine 

    « En pleine crise nationale sur les violences policières, la procureure de Baltimore pensait qu’inculper six officiers pour la mort de Freddie Gray aiderait la ville à panser ses plaies. Elle a perdu, et un plus qu’un procès ».

    Freddie Gray est tombé dans le coma dans un fourgon de police en avril 2015 après avoir eu les cervicales brisées et la trachée écrasée. Sa mort une semaine plus tard, classée comme homicide, provoque des émeutes dans la capitale du Maryland et pousse la procureure Marilyn Mosby à inculper les six policiers présents lors de l’arrestation du jeune Gray. Une an et demi plus tard, aucun d’entre eux n’a été condamné et Mosby a du retiré toutes les charges qui pesaient contre eux avant d’être poursuivie par cinq de ces derniers pour diffamation. Elle est aujourd’hui la cible favorite des conservateurs, de Donald Trump et reçoit régulièrement des insultes racistes et menaces de mort.

     

  3. « Trumptown » – The New Yorker

    « La promesse de Trump de donner la priorité à l’Amérique [est] séduisante parce que pour la première fois depuis longtemps, un homme politique de cette envergure se sent concerné par notre état, non pas à cause de sa pauvreté ou parce que la population est dans le besoin mais parce la Virginie Occidentale fait enfin partie de l’Amérique »

    Comment une petite ville de Virginie occidentale, historiquement démocrate est progressivement passée du côté républicain à cause d’une industrie minière en faillite, un chômage rampant, le sentiment d’abandon envers le gouvernement et les politiques et une méfiance croissante vis-à-vis de l’immigration.

     

  4.  « Russia wants to undermine faith in the US election. Don’t fall for it. » – Time magazine

Selon Time magazine qui cite les renseignements et agences de sécurité américains, la Russie représenterait une menace sur les élections présidentielles du 8 novembre prochain.Non pas comme certains l’ont avancé d’influencer directement le résultat des votes – les bulletins sont remplis électroniquement mais les machines ne sont pas accessibles via internet – mais en “créant de la confusion et de l’instabilité” le jour J.

Voir l’article du Kiosque dessus

 

 

***

NOTRE SELECTION de reportages, analyses et commentaires qui nous ont intéressé cette semaine

 

New York magazine« Hope and what came after »
Sommaire

New York magazine - Edition du 3 au 16 octobre 2016: "Eight Years in America"

 

 

 

***

The New Yorker – « The Money Issue »
Sommaire

The New Yorker - Edition du 10 Octobre 2016 - Barry Blitt "Miss Congeniality"

  • « The Anti-Uber »
    Dans la course aux transports personnels, le business de la jeune compagnie Juno consiste a débaucher les chauffeurs déçus, frustrés ou appauvris de Uber ou Lyft en leur offrant des commissions plus importantes, davantage d’attention et de respect. Depuis décembre, ils auraient engagés plus 14 000 des meilleurs chauffeurs de leur rivaux sans débourser un sou de formation.
  • Cashing Out
    Sur l’éventualité du retrait des billets de banque en Suède et les effets qu’auraient cette réforme sur l’immigration illégale, la corruption, le trafic de drogue et l’économie en général. Tous les avantages du paiement par carte, plus sécurisé, qui offre toutes sortes de récompenses mais qui pose le problème de la traçabilitié de l’argent: aucune transaction ne serait désormais anonyme.
  • Talk of the Town – Millenialism
    Comprendre l’importance du vote millenial dans ces élections présidentielles et le décalage avec l’offre du système politique bipartisan traditionnel américain.
  • The Widening Racial Wealth Divide
    Comprendre pourquoi et comment les afro-américains sont plus au chômage, sont moins propriétaires, ont des revenus et un patrimoine moins importants que leur compatriotes blancs: « l’Histoire et l’héritage ont créé un fossé que la politique a maintenu »

 

***


The New York Times magazine
« Right Wing Air War – Donald Turmp and the Battle within the Conservative Media »
Sommaire

The New York Times magazine - Edition du 02 Octobre: "Donald Trump et la bataille au sein des médias conservateurs"

  • « Right Wing Air War – Donald Trump and the Battle within the Conservative Media »
    Trump a non seulement décroché la nomination du parti républicain, à la surprise de tous ses dignitaires, mais il a également redéfinit le rapport de forces au sein des médias conservateurs: « L’intelligentsia » représentée par « les think tanks de la côte est, les commentateurs en costume et les tribunes de quotidiens » qui a définit pendant des années « les principes idéologiques du conservatisme » fait désormais face à Ann Coulter, Breitbart News et autres Drudge Report, porte-parole de l’Alt-Right américaine. 
  • Baltimore vs. Marilyn Mosby – Voir « A Lire » 
  • « The Conspiracy Theorist’s Election »
    Sur l’utilisation par Trump de toutes sortes de théories du complot durant ces élections, à commencer par celle de la nationalité du président actuel, Barack Obama.

***

 

Bloomberg Businessweek« I voted »

Bloomberg Businessweek - Edition du 3 au 9 octobre 2016: "I voted" « I voted »
Le système de vote électronique des 9000 bureaux de vote des Etats-Unis sont anciens et déficients pour certains, surtout dans des circonscriptions à forte majorité afro-américaine et pourraient créer des complications le jour de l’élection.

  • « How Adidas got back in the Game »
    Comment la marque est devenue le deuxième équipementier sportif aux Etats-Unis derrière Nike et devant Under Armour grâce au buzz créé chez les Millenials
  • « Welcome to Pride Night »
    Les ligues sportives américaines, autrefois réputés homophobes accueillent aujourd’hui à bras ouverts les organisations LGBT avec un marché d’un milliard de dollars à la clé.
  • « Don’t Pardon Edward Snowden »

    « Montrer de la clémence pour un homme qui jouit aujourd’hui de l’hospitalité de Vladimir Poutine reviendrait à ignorer les problèmes qu’il a causé à la sécurité nationale des Etats-Unis »

 

***

Time – « Don’t Fall for it »

Time magazine - Edition du 10 octobre 2016: "Russia wants to undermine faith the US elections. Don't fall for it."

  • « Russia wants to undermine faith in the US election. Don’t fall for it. » –

    Selon Time magazine qui cite les renseignements et agences de sécurité américains, la Russie représenterait une menace sur les élections présidentielles du 8 novembre prochain.Non pas comme certains l’ont avancé d’influencer directement le résultat des votes – les bulletins sont remplis électroniquement mais les machines ne sont pas accessibles via internet – mais en “créant de la confusion et de l’instabilité” le jour J.

    Le Kiosque à ce propos la semaine dernière et disponible ici

     

Trump et la connexion Castro: une « surprise d’octobre » pour les démocrates?

Est-ce la surprise d’Octobre serait finalement dirigée contre le candidat républicain?
C’est le scoop sorti par Newsweek hier: Donald Trump aurait violé l’embargo sur Cuba en 1998 en effectuant des transactions d’argent à travers l’une des compagnies.

Newsweek - Edition du 14 Octobre 2016: "La connexion Castro"
Newsweek – Edition du 14 Octobre 2016: « La connexion Castro »

L’embargo américain, qui a été assoupli l’année dernière à la suite du rapprochement diplomatique entre Obama et Raoul Castro, interdisait toutes relations commerciales avec la Havane.
Or en 1998, la compagnie de Trump aurait dépensé 68 000 dollars dans l’ile des Caraïbes, par l’intermédiaire d’une société de conseil, Seven Arrows Investment & Development Corp., à la recherche d’éventuels investissements, et ce en toute connaissance de cause.
Cette même somme a été ensuite facturée à « Trump Hotels & Casino Resorts » sous le prétexte de donations à des charités catholiques locales .

Facturation de la société de conseil à l'une des compagnies de Trump le 8 février 1999
Facturation de la société de conseil à l’une des compagnies de Trump le 8 février 1999

Quelques jours après, explique Newsweek, Trump se lançait en politique et briguait la nomination du « Reform Party », l’équivalent du parti indépendant, et s’adressant à un groupe de Cubano-Américains à Miami, avait réitéré la nécessité du maintien de l’embargo de Cuba, en attendant le départ de Fidel Castro.

Depuis 1960 et jusqu’en 2015, le voyage de ressortissants américains à Cuba était limité au personnel humanitaire puis aux Américains d’origine cubaine et depuis l’année dernière aux étudiants. « Aucun Américain ni compagnie basée aux Etats-Unis ne pouvait dépenser d’argent à Cuba; une charité étrangère ou similaire devait prendre toutes les dépenses y compris le voyage »

Interrogée sur la question dans l’émission The View aujourd’hui, Kellyanne Conwar, la manager de campagne de Trump, a reconnu que l’une de ses compagnies avait payé pour ses dépenses, qui ne constitue pas certes un investissement, mais qui enfreint la loi.

Ce soir, tous les médias sont sur le coup et Donald Trump n’a pas encore officiellement réagit.sssss