Le Kiosque du vendredi 28 octobre 2016

 

LECTIONS PRESIDENTIELLES AMERICAINES

Le FBI annonce la réouverture de l’enquête sur les emails de Clinton à 10 jours des élections: La surprise d’octobre?

Trump reprends un peu dans les sondages

Les prévisions de FiveThirtyEight vendredi 28 octobre 2016
Les prévisions de FiveThirtyEight vendredi 28 octobre 2016

Des journées difficiles en perspectives

Les 11 prochains jours vont demander beaucoup de sang froid de la part des citoyens américains et des journalistes face aux menaces répétées de Trump et de ses supporters le jour des élections
Donald Trump, certain de ses chances de victoire 8 novembre prochain est allé jusqu’à questionner l’intérêt de ces élections, « vous n’avez qu’a les donner directement à Trump » a-t-il affirmé.

Tout est donc permis et pourquoi la désinformation destinée aux électeurs afro-américains, s’est vanté hier après midi le staff de campagne du candidat républicain, qui a prévu d’utiliser Facebook pour faire passer, exclusivement à cette communauté, des pubs, affiches et articles anti-Clinton.

Des rumeurs de falsifications de bulletins de vote circulent un peu partout sur internet et comme le réseau social de Zuckenberg ne prend aucun responsabilité sur le contenu des informations partagées, les manipulations sont un moyen radical d’effrayer un peu les électeurs, et certains sont même prêts à prendre les armes en cas de défaite de Donald Trump.

Des milices « non-partisanes » mais clairement du côté républicain ont appelées a surveiller (pour intimider?) les bureaux de vote le Jour-J par crainte des dérapages de violence et de fraude.
On sent clairement un climat de panique qui commence à grossir dans le pays, mené de front par les supporters de Trump, et qui pourraient en dissuader certains d’aller voter. Une situation qui semble surréaliste dans un pays comme les Etats-Unis.

Bill Clinton Inc

Les dernières révélations de Wikileaks sur le business de « Bill Clinton Inc. » n’a pas déstabilisé la campagne de Clinton, mais ne l’a certainement pas renforcé: Les emails de John Podesta, ancien conseiller de Bill Clinton et directeur de campagne d’Hillary, révèlent dans un mémo daté de 2011 que l’ancien président a touché des millions de dollars pour sa fortune personnelle alors qu’il négociait des dons pour sa fondation. Un conflit d’intérêt évident qui a rapidement inquiété Chelsea Clinton à l’époque, qui a rapidement mis le haut-là lorsqu’elle a accédé au Conseil d’Administration de l’organisation de ses parents, et après des discussions avec les conseillers de son père.

Les emails de George Bush

L’utilisation d’une messagerie privée lorsqu’elle était Secrétaire d’Etat entre 2009 et 2013 est depuis 18 mois l’une des attaques privilégiées des Républicains contre Hillary Clinton, et la raison pour laquelle, selon Trump et 99% de ses supporters, elle devrait être locked up – c’est même devenu un slogan de la campagne du candidat républicain.
Cette pratique était courante à Washington: « entre 2003 et 2009, la Maison Blanche de Bush a perdu 22 millions d’emails » dont ceux « écrits pendant l’une des périodes les plus noires de l’histoire récente de l’Amérique, quand l’Administration Bush cherchait le soutien sur ce qui s’est avéré être une aventure catastrophique en Irak » – Ils ont été retrouvés sous Barack Obama, mais empêché le cours de nombreuses enquêtes, notamment les fausses preuves d’armes de destructions massives que Sadam Hussein aurait caché; elle avaient été « mal-étiquetés » et seront disponibles après le délai imposé, en 2021.

Les patriotes contre le gouvernement

Incompréhension et effroi hier lorsqu’un jury de l’Oregon a acquitté les sept « patriotes », six hommes et une femme, impliqués l’hiver dernier dans une rébellion anti-gouvernement pendant laquelle ils ont occupé par la violence et l’intimidation une réserve760 km2 de terres appartenant à l’Etat et dont ils demandaient la rétribution au pouvoir local.
La protestation à l’intérieur du Malheur National Wildlife Refuge s’est arrêtée au bout de six semaines avec l’arrestation des militants et qui sont ressortis libres hier soir des accusations de complot fédéral et possession d’armes: Ils se défendaient contre l’abus de Washington et n’ont posé aucun menace envers la communauté.
C’est Duck Dynasty à qui on donne le droit de défier armes à la main le gouvernement – une gifle sans précédent pour Washington dans cette affaire très médiatisée et qui pourrait entraîner d’autres standoffs de ce type dans les contrées rurales et isolées du pays.

« Internet était choqué » de cette décision « alors que les militants de Black Lives Matters sont considérés comme des terroristes par les gens de droite » et alors que ceux qui protestent contre la construction de la Pipeline sur les terres des Amérindiens de Standing Rock se sont font arrêtés par la force dans le Dakota.

« Let’s find you something to watch »

C’est la nouvelle rubrique offerte par le New York Times cette semaine, Watching, un site internet qui vous recommande des programmes et des films que vous aimerez, et ou-est ce qu’ils sont disponibles – internet, location, séances de ciné, chaînes câblés, etc… Vous pouvez choisir vos thèmes préférés « beaucoup de blagues », « personnage féminin de caractère », « Sombre », « visuellement superbe » – tout l’intérêt étant que vous obtenez la sélection de critiques sérieuses.
Chaque jour, le quotidien offre ses « recommandations », avec les critiques, l’intérêt de le voir et tous les supports sur lesquels il est disponible et fait également office de programme télé

Twitter ferme Vine

Dans une annonce faite hier sur Medium, Twitter a annoncé la fermeture prochaine de son application de partage de vidéos, Vine, créé en 2013, qui peuvent être diffusées sur Facebook et Twitter. Malgré l’immense succès des premières années (200 millions d’utilisateurs actifs en décembre 2015), Vine, dont les vidéos ne dépassent pas les 6 secondes, a été rattrapé par les géants Instagram, qui propose d’enregistrer des vidéos plus longues (jusqu’à 60 secondes) et Snapachat, chouchou des Millenials, avec qui la compétition est devenue trop inégale.

Serial agresseur

Le Wisconsin State Journal rapportait hier qu’un étudiant de l’Université de Wisconsin-Madison, Alex Cook, a été inculpé d’agression sexuelle la semaine dernière par une jeune femme qu’il connaissait. L’annonce de sa mise en examen a entraîné une douzaine d’autres étudiantes à reporter le même genre d’accusation contre Cook qui est désormais sous le coup de 14 différentes charges qui vont de l’agression sexuelle à l’étranglement, séquestration, dont certains faits remontent à Mars 2015.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *